Menu Fermer

Comment Poser Facilement le Carrelage Sol ?

La pose de carrelage que ce soit à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement ou à l’extérieur pour une terrasse par exemple peut être une opération délicate. Le succès des travaux de carrelage est le résultat direct d’une bonne planification et d’une approche méthodique. Prenez le temps de bien vous préparer avant de commencer. Si la pose des carreaux est mal faite, on remarquera très vite les défauts.

Comment préparation la sol avant la pose du carrelage ?

Avant la pause du carrelage au sol, vous devez commencez par inspecter la surface sur laquelle vous prévoyez d’installer le carreau. Le support, ou le carreau qui sera posé dessus, est tout aussi important que le carreau lui-même. Un sol qui fléchit qui n’est droit, un sol non stable ou un mur qui est inégal peut entraîner la rupture ou la cassure des carreaux et du joint.

Il convient d’utiliser un support résistant à l’eau, et non du Placo-platre, sous les carreaux susceptibles d’être mouillés (murs de douche et sols de salle de bains, par exemple). Qu’il s’agisse d’un panneau d’appui, de contreplaqué ou de béton, le support doit être sain, propre et stable. Les surfaces doivent être planes et d’aplomb. Ce qui signifie que les sols ne doivent pas présenter de bosses. Tous les revêtements de sol doivent être enlevés des murs ou des sols qui doivent être carrelés.

Pose de carrelage : comment prendre les mesures ?

Une fois que la surface de pose est propre et bien plane pour l’application des carreaux, il faut prendre les mesures, c’est l’une des bases les plus importante pour la réussite de vos travaux de carrelage.

Comment mesurer les murs lors d’un carrelage ?

Lorsque vous carrelez un mur, vous devez établir une ligne supérieure qui soit de niveau. Peu de murs sont vraiment d’aplomb, alors utilisez un niveau pour marquer la ligne supérieure. Établissez sa hauteur de manière à ne pas avoir à couper de très fines dalles (ou à découper des tessons très fins sur des dalles presque pleines). Tracez une ligne supérieure sur vos murs, puis tracez également une ligne centrale. Veillez à bien disposer tous les murs que vous prévoyez de faire avant de commencer à carreler.

Comment mesurer le sol pour la pose du carrelage ?

Pour que la surface de vos carreaux semble symétrique (même si elle ne l’est pas le plus souvent), vous devez d’abord trouver le centre de la surface du sol. Ensuite, mesurez à partir du centre, les côtés. Soyez particulièrement attentif à cette étape surtout si vous carrelez une petite surface. Cela évitera à ce qu’on remarque les défauts de votre carrelage.

Carrelage d’une maison ancienne : comment poser les bases ?

Dans une maison plus ancienne, il se peut que le sol ne soit pas d’équerre, ce qui complique potentiellement le travail de pose de carrelage au sol. Des équipements comme les radiateurs déjà installés peuvent rendre la tâche encore plus ardue. Dans ces conditions, utilisez le mur le plus évident comme ligne de base, de sorte que ceux qui entrent dans la pièce verront des lignes de carreaux parallèles à ce mur. votre travail aura l’air plus régulier, plus sérieux et beaucoup plus professionnel.

Une fois que vous avez identifié le centre et la ligne de base à partir desquels vous allez travailler, tracez une paire de lignes perpendiculaires. Celles-ci diviseront la pièce en quadrants à peu près égaux. Vous devrez travailler vers l’extérieur à partir du point central dans chacune des quatre sections.

La pose du carrelage sol, une opération délicate

Après avoir trouvé le point central et quadrillé la pièce pour les installations au sol (ou déterminé le niveau de la ligne supérieure pour les murs), posez les dalles de carreaux pour voir comment elles vont apparaître, c’est à dire qu’il faut vérifier le rendu avant toute chose. Faites-le sécher, avant de mélanger la colle ou le mortier, dans chaque quadrant de la grille.

L’espace entre les carreaux doit être uniforme. Utilisez des cales d’espacement. Plus les carreaux sont grands, plus l’espace entre eux doit être important. Certains bricoleurs feront l’erreur de pousser les carreaux trop près les uns des autres pour réduire les lignes de jointoiement. Sans une surface suffisante, le joint de carrelage n’adhérera pas bien et peut se rompre prématurément, laissant la place aux fuites et aux dégâts des eaux. Il est également très important de laisser la colle durcir complètement avant de marcher sur le sol carrelé.

Pour ce qui est du carrelage proprement dit, travaillez en travers jusqu’au bord extérieur d’un quadrant, puis en haut ou en bas, une rangée ou un parcours à la fois. Remplissez au fur et à mesure. Vérifiez en mesurant au moins deux fois avec un ruban mètre et une seconde fois en posant le carrelage à sec avant de le coller.

Comment découper le carreau lors du carrelage ?

La première étape de la découpe d’un carreau consiste à mesurer la taille du carreau que vous souhaitez couper et à transférer les dimensions sur la surface vitrée de la tuile à l’aide d’un marqueur à pointe de feutre. Positionnez le carreau sur le coupe-carreaux (machine à découper le carreau), en alignant la ligne centrale du coupe-carreaux avec l’axe sur lequel le carreau doit être coupé. Pour qu’il soit bien à l’équerre, le haut du carreau doit être maintenu au ras du guide en haut de la fraise. Ensuite, à l’aide du levier auquel la roue de coupe est fixée, tirez le cutter sur la surface du carreau, en exerçant une pression ferme et régulière. Ne faites qu’un seul passage avec le cutter. Enfin, faites claquer le carreau.

Les différentes appareils de découpe de carreaux ont des moyens différents de couper les carreaux. Certains ont un talon à l’arrière du levier qui a la molette de coupe à son extrémité ; pour d’autres, c’est l’inverse qui est vrai. Quel que soit le modèle de votre cutter, utilisez la surface pour appliquer une pression sur la ligne de pointage. En combinaison avec une perle intégrée à la base du cutter, la pression fera que la tuile se cassera en deux. Un peu de patience, un peu d’entraînement, une partition et un clic, et vous vous deviendrai un excellent coupeur de carreaux.

Collage des carreaux : comment faire les joints de carrelage ?

Veillez à utiliser un adhésif (joint de carrelage) imperméable. Vous pouvez utiliser un joint de carrelage pré-mélangé ou un mortier, mais si vous choisissez ce dernier, assurez-vous qu’il s’agit d’une variété à prise mince. Il est à noter que les mortiers à couche épaisse exigent une certaine pratique et une certaine habileté à lisser pour que les carreaux reposent à plat, et le mortier supplémentaire n’est pas nécessaire pour une finition étanche.

Veillez à vérifier le contenant du produit de collage de carreaux pour déterminer le temps nécessaire au séchage du joint de carrelage. Étalez le joint en douceur à l’aide d’une truelle à dents carrées, puis posez chaque carreau en le tournant légèrement pour étaler l’adhésif. Commencez au centre de la surface et travaillez jusqu’au périmètre. Suivez les instructions du fabricant.

Le coulis de joint de carrelage est généralement acheté sous forme de poudre et mélangé avec de l’eau ou un additif recommandé. Lisez les instructions sur l’emballage ou demandez conseil au magasin de carrelage. Portez des gants et étalez le coulis uniformément.

La finition lors des travaux de carrelage

Veillez à bien éponger les résidus à la surface des carreaux avant qu’ils n’aient la chance de sécher. Cette étape nécessite plusieurs passages sur une période d’une heure ou plus. C’est une étape critique lorsque vous travaillez avec des carreaux dont la surface est poreuse. Le coulis séché peut s’avérer presque impossible à enlever des indentations.

Articles connexes qui pourrons vous intéressés